Chaudière au fioul : caractéristiques principales

Pour les 6 millions de foyers – soit 15 millions de français - non raccordés au réseau de gaz, un système de chauffage central au fioul est une alternative efficace pour chauffer sa maison. Ainsi, 14% des logements en France sont chauffés au fioul, en particulier dans les zones rurales.

Que ce soit pour chauffer un foyer collectif ou individuel, en ville ou à la campagne, la chaudière au fioul demeure une valeur sure. Bien que le fioul fasse partie des énergies les plus polluantes, les chaudières au fioul ont récemment réalisé des progrès importants en termes de rendement et d’écologie.

Si vous cherchez des informations sur les chaudières au fioul, vous êtes au bon endroit. Vous trouverez ici des informations sur les coûts, le fonctionnement et les avantages d'une chaudière au fioul.

Chaudière au électrique : avantages, inconvénients, fonctionnement et prix

Les avantages de la chaudière au fioul

La chaudière au fioul offre de nombreux avantages :

- Une solution économique : Le fioul est un carburant dont le prix reste assez peu cher, bien qu’il soit soumis à l’évolution du cours du baril de pétrole. Cependant, le prix peu élevé du baril à l’heure actuelle fait de la chaudière au fioul une des solutions les plus économiques en termes de coût de fonctionnement.

- Un rendement énergétique efficace : Le rendement d’une chaudière au fioul classique est déjà excellent avec un taux de rendement moyen de 90%. De plus, modèles les plus récents de chaudières au fioul permettent d’atteindre des taux de rendements encore meilleurs. Ainsi une chaudière au fioul basse température présente un taux compris entre 93% et 95%, et les chaudières à condensation peuvent même permettre d’atteindre un taux de rendement supérieur à 100%, grâce à la réutilisation de la vapeur produite lors de la condensation.

Les inconvénients de la chaudière au fioul

En dépit de ses avantages, la liste des inconvénients de la chaudière au fioul est relativement longue. Cependant, comme évoqué plus haut, certains de ces inconvénients peuvent varier en fonction du modèle de chaudière au fioul choisi pour équiper votre logement.

- Une installation volumineuse : En fonction des besoins de chauffage de votre habitat, l’espace occupé par la cuve d’une chaudière au fioul peut être important. De plus, l’installation en elle-même est souvent volumineuse et doit être placée au sol, bien que les modèles récents aient fait des progrès sur ces points.

- Un coût d’installation important : En comparaison des modèles au gaz ou électriques, l’achat d’une chaudière au fioul représente un investissement initial un peu plus important. On peut compter un coût d’installation supplémentaire compris entre 2000 et 5000 euros supplémentaires lors de l’installation d’une chaudière au fioul classique, en comparaison d’une installation de chaudière électrique ou au gaz. Ce coût peut s’avérer encore plus important, si vous décidez d’investir dans les derniers modèles les plus performants que sont les chaudières basse température ou à condensation.

- Un bilan écologique peu exemplaire : Bien que la situation se soit un peu améliorée ces dernières années avec l’apparition de nouveaux modèles plus écologiques, le fioul demeure un combustible peu respectueux de l’environnement. En effet, la combustion du fioul constitue une source importante d’émission de CO2 et d’oxyde de soufre qui constituent deux polluants majeurs.

Fonctionnement d’une chaudière au fioul

Les chaudières au fioul fonctionnent de la même manière que les autres modèles de chaudière. Le combustible – le fioul – est consommé par combustion et un échangeur de chaleur réchauffe l'eau froide de votre conduite principale ou d'un réservoir de stockage. La chaudière pompe ensuite l'eau chaude à travers le réseau de radiateurs de votre habitation pour chauffer les pièces. Au besoin, l'eau chaude est redirigée vers votre douche et les robinets de votre salle de bain.

La grande différence avec les autres chaudières à combustible est qu'une chaudière au fioul nécessite une alimentation en fioul. Un réservoir de stockage externe retient ce combustible et des livraisons régulières sont nécessaires. Les réservoirs de fioul standards peuvent contenir assez d'eau pour chauffer une maison pendant 6 à 9 mois.

Une tendance récente et croissante est l’utilisation d’un combustible de chauffage biologique produit à partir d'huiles végétales. Cependant, ce type d'huile est encore en phase d'essai.